road_vous_etes_ici
Accueil / Forum / Témoignages
lbl_imprimer

Témoignages

Slavomir et Maros (Slovaquie) - Forum 2014

Peindre la ville !

« Notre souhait est de transformer les espaces publics. On a eu l’idée, au sein du conseil des jeunes de Bratislava, de les repeindre pour rendre la ville plus joyeuse. Maintenant, on essaye d’associer des artistes et des partenaires privés à notre projet. Nous espérons, en venant à NCG, pouvoir nous inspirer des idées d’autres projets, nous confronter aux autres pour pouvoir avancer. Et trouver des partenaires dans d’autres pays, peut-être avec Nantes ! »

Lilian et Thomas (Nantes) - Forum 2014

Architecture et Réemploi

« Notre association, Les Marchands de sable, oeuvre pour le réemploi des matériaux de construction. Nous récupérons tous les matériaux pour faire de la scénographie, des stands, des totems pour un festival, des sculptures… Avec NCG, nous souhaitons donner une dimension européenne au projet, faire un atelier avec d’autres jeunes pour échanger sur l’upcycling, voir comment aller plus loin que ce que l’on fait, voir s’il y a d’autres manières de faire ailleurs… »

Shqiponja, 22 ans (Italie), Forum 2011

Impliquer les jeunes handicapés dans la vie citoyenne

« Mon projet? Aider les enfants et les jeunes handicapés à s’ouvrir à la culture pour les intégrer dans la société et qu’ils se sentent citoyens européens. Mon objectif est de faire en sorte qu’ils se sentent capables de faire des choses par eux-mêmes.  Je veux aussi faire connaître aux jeunes handicapés d’autres réalités que la leur. Ce projet m’aide à me découvrir, car ce sont des réalités différentes des miennes, et ça me permet de voir de quoi je suis capable. Cela m’a aussi permis de savoir ce que je veux faire dans l’avenir : travailler avec de jeunes enfants en difficulté, pour les aider à s’intégrer dans la société. Le fait d’avoir été choisie pour Nantes Creative Generation est aussi important pour moi. Cela me permet d’échanger avec d’autres personnes, qui ont des histoires différentes, et de confronter les idées. C’est une opportunité de penser à des choses nouvelles et éventuellement de créer un partenariat avec des Européens. »

Laurent (Nantes) - Forum 2014

Benenova : faciliter le bénévolat

« Notre mission est de faciliter l’engagement bénévole. Notre idée est de mener à bien des projets ponctuels avec des bénévoles sur la thématique de leur choix. Nous proposons du bénévolat à d’autres associations sur des “missions” ponctuelles, avec un temps de rencontre. On veut que les gens se sentent libres et responsables. Aujourd’hui, les gens veulent s’engager différemment, sans contrainte. Notre objectif est de développer le bénévolat et de lever tous les freins tout en insistant sur la rencontre. »

Liene et Liga (Allemagne) - Forum 2014

Combattre le chômage des jeunes

« En tant qu’étudiantes, nous avons mené une étude sur les jeunes et la recherche d’emploi, simultanément dans six pays d’Europe – l’Allemagne, la Hongrie, la Croatie, la République tchèque, la Slovaquie, la Lettonie –, avec cette question : comment chaque pays combat le chômage des jeunes. Nous avons ensuite diffusé les résultats dans chaque pays, afin de montrer quels sont les freins et les bonnes pratiques des uns et des autres pour que chacun puisse s’en servir. En étant sur le forum NCG, nous découvrons d’autres expériences. »

Marta, 24 ans (Lettonie), Forum 2010

In Your Spotlight: un média de proximité participatif

« Avec d’autres étudiants en journalisme, j’ai monté le projet In Your Spotlight. L’idée est simple : permettre aux jeunes Lettons de s’exprimer sur des sujets de société. Chaque mois depuis un an, nous invitons lycéens, étudiants et jeunes actifs à rédiger des articles sur un thème donné. Sélectionnés par un jury de professionnels, les meilleurs articles sont publiés dans un webmagazine. Donner ainsi la parole à la jeunesse lettone et lui permettre de donner son point de vue en toute liberté et dans sa langue maternelle me semble essentiel pour la démocratie. En rédigeant des articles pour In Your Spotlight, mes concitoyens contribuent à créer un média de proximité indépendant. Être à Nantes aujourd’hui est très important pour moi. Cela me permet de rencontrer d’autres jeunes, de créer des liens. Nantes Creative Generations prouve bien que la jeunesse européenne fourmille d’idées et de talents. C’est très encourageant pour l’avenir. » 

Angela et Yaiza (Espagne) - Forum 2014

Back at seventeen : Connecter les générations

« Notre projet est de faire raconter ses 17 ans à des personnes de différentes générations, pour faire prendre conscience de l’Histoire. Par exemple, nous avons interrogé une personne de 64 ans. Ses 17 ans, elle les a passés sous la dictature de Franco, avec des libertés limitées, l’espoir d’avoir plus tard un travail, de sortir de sa condition… Une personne de 30 ans aujourd’hui ne peut pas avoir la même histoire, mais ce sont les échanges qui sont intéressants. Nous aimerions poursuivre ce projet avec des personnes d’autres nationalités. »

Antoine et David (Nantes) - Forum 2014

A la rencontre des cultures urbaines en Europe

« On aimerait faire un tour de l’Europe en camion pour échanger sur les cultures urbaines, en allant à la rencontre des activistes. Ce camion pourrait accueillir un studio pour enregistrer et faire des vidéos des acteurs européens de la culture urbaine. Pour valoriser les autres disciplines comme le sport, la danse, la peinture, on voudrait faire du reporting vidéo sur le web, des émissions de radio, voire initier des échanges entre artistes français et européens. Le forum nous permet d’être en contact direct avec des associations et un réseau en Europe. »

Phillip et Troel, 30 et 33 ans (Danemark), Forum 2010

OK Corral: pépinière de jeunes talents

« C’est à l’École des Beaux-Arts de Copenhague que nous avons eu l’idée de créer OK Corral, une pépinière dédiée aux diplômés de l’école. Nous avons investi une friche industrielle et nous l’avons divisée en 20 studios. Chaque lot de 20 m2 est attribué à un jeune artiste pour qu’il en fasse son atelier. Disposant ainsi d’un lieu de création moyennant un loyer très bas, les artistes sont dans de bonnes conditions pour débuter leur carrière. Ils peuvent occuper les lieux aussi longtemps qu’ils le souhaitent, mais le turn-over se fait naturellement. Dès qu’ils sont prêts à voler de leurs propres ailes, ils libèrent la place. Ainsi, OK Corral met le pied à l’étrier aux jeunes artistes danois et leur permet de se rencontrer, de créer des réseaux et d’envisager de travailler ensemble. Participer à Nantes Creative Generations est essentiel pour nous. Nous avons le sentiment de construire concrètement l’Europe de demain ».

Teresa et Kieran, 26 et 24 ans (Finlande), Forum 2011

Quand les jeunes investissent l’espace public par la culture

« Nommée City environnement developping project, notre idée était d’aider les jeunes à mener des choses qu’ils souhaitent faire, autour d’événements culturels publics. Au départ, on a travaillé avec des jeunes de 15-18 ans, sur une place en cours de construction. On traitait avec eux de questions culturelles. Le projet s’est monté et je me suis rendue compte que j‘étais capable de réaliser ce type d’événement. Malgré tout, j’ai découvert que les choses sont plus difficiles que je ne le pensais. J’ai vu que faire ce type de projet est beaucoup plus important que je l’imaginais.
En venant à Nantes, on espère travailler sur d’autres projets avec des européens lors du forum. C’est intéressant de voir les différents projets et l’échange d’expériences est enrichissant. Cela permet d’avoir d’autres regards sur des sujets que l’on aborderait différemment. Sinon, pour ma vie professionnelle future, c’est vraiment utile de capter des idées et d’échanger avec les autres. »

Antonia, 21 ans (Allemagne), Forum 2009

Un jardin communautaire dans un quartier d’habitat social

« Avec 10 autres étudiants, j’ai monté un projet pour créer un jardin communautaire dans un quartier d’habitat social de Potsdam. Pendant deux semaines, nous avons travaillé avec des jardiniers, des architectes, des urbanistes, et ensuite, nous avons planté, bêché. Nous avons aussi rencontré les habitants du quartier pour leur expliquer notre démarche, les impliquer et leur faire prendre conscience de l’importance de s’emparer des espaces publics. Aujourd’hui, le jardin existe et les habitants l’entretiennent et le font évoluer. Ils se le sont complètement approprié et c’était notre objectif. Participer à Nantes Creative Generation m’a permis d’échanger, de découvrir d’autres projets menés par d’autres jeunes européens. J’ai aussi pu constater que quel que soit l’endroit où l’on vit et le projet que l’on porte, les difficultés sont partout les mêmes. C’est très enrichissant et cela me donne envie de m’investir à nouveau ».

Otto, 21 ans (Suède), Forum 2009

De l’animation de rue pour développer du lien

« Mon activité consiste à peindre des plaques d’égout et à imprimer le motif de ces plaques sur des vêtements, des sacs, des carnets. Je m’installe dans les rue de Stockholm et les passants s’arrêtent et me regardent peindre. Mon objectif est juste de les interpeller, de les faire réagir et ainsi d’ouvrir le dialogue. Ma démarche est donc à la fois artistique et sociale. Je fais de l’animation de rue pour développer du lien. Je suis venu à Nantes pour présenter mon projet et rencontrer d’autres jeunes européens. C’est une expérience personnelle très enrichissante qui me permet de découvrir d’autres cultures. J’aimerais créer un blog pour fédérer tous les peintres de plaque d’égout d’Europe. Ici, mon objectif est toujours le même, créer des liens, permettre aux gens de s’ouvrir aux autres ».